Les propositions initiales suivantes ont été présentées à l’équipe de négociation du CEC le 5 août 2021. Vous trouverez ci-dessous notre aperçu des propositions (adapté du libellé que nous avons présenté à la table de négociation, pour vous fournir un contexte), ainsi que les changements spécifiques à la convention collective que nous avons déposés. Insérées en marge du tableau ci-dessous, vous trouverez de brèves notes expliquant l’intention des modifications.

Revendications :

La revendication suivante, qui s’applique au travail du comité mixte, a été adoptée par les délégués des 24 sections locales des collèges de l’Ontario dans le cadre de notre réunion d’établissement des revendications finales du mois d’avril dernier. Elle est issue d’un vaste processus de consultation avec le personnel scolaire de toute la province, incluant des sondages et les réunions d’établissement des revendications locales :

  • Veiller à ce que la charge de travail du personnel scolaire soit entièrement et correctement consignée

Vue d’ensemble :

 Entre autres objectifs dans cette ronde de négociations, les deux équipes souhaitent établir de bonnes relations de travail. En effet, l’équipe du CEC a reconnu qu’un des objectifs les plus importants consistait à « établir une relation positive soutenue entre le syndicat et l’employeur ». Dans chacun des collèges, les dirigeants de la section locale et les administrateurs des collèges collaborent à divers degrés pour répondre aux préoccupations locales de façon continue.

Afin d’aborder ces questions, on a privilégié la mise en place de comités mixtes, tels que le Comité mixte syndicat-collège (CMSC), le Groupe de révision de la charge de travail (GRCT), le Comité mixte sur la santé et la sécurité au travail et le Comité de stabilisation de l’emploi du collège (CSEC), réunissant un nombre égal de représentantes et représentants du personnel scolaire et de l’employeur. Ces comités créent des espaces dans lesquels la section locale et le collège peuvent se rencontrer pour discuter, examiner des solutions communes et aborder les questions d’actualité de façon proactive. Ces comités sont essentiels à l’entretien de relations de travail positives.

Toutefois, pour assurer l’efficacité de ce travail, il faut accorder suffisamment de temps au personnel scolaire pour assister et participer à ces rencontres. Qu’un ou une gestionnaire attribue ou n’attribue pas le temps nécessaire sur le FCT pour assister aux rencontres des comités mixtes est la déclaration vraisemblablement la plus explicite de l’intention de l’employeur de vouloir travailler avec le syndicat dans un but commun (et que ces comités mixtes sont fondamentalement de bons outils) ou, au contraire, de s’en tenir à l’hypothèse que la relation est essentiellement antagoniste et indésirable.

Malheureusement, de nombreuses sections locales nous ont laissé entendre que les collèges n’incluent pas ce temps sur le FCT, un refus généralement interprété comme une tentative directe de nuire au travail des sections locales. Nous comprenons que cette question a également un impact disproportionné sur les sections locales plus petites. Puisque la réalité contredit les objectifs du CEC, nous proposons un libellé pour aborder la question de l’octroi du temps nécessaire sur le formulaire de la charge de travail, afin de permettre au personnel scolaire de participer pleinement au travail des comités mixtes de leurs collèges.

En outre, nous avons proposé des modifications au libellé de l’article 24 sur la santé et la sécurité afin d’inclure la santé et la sécurité psychosociales. La prise de conscience des besoins en matière de santé psychosociale est une nouvelle réalité ces dernières années, et ce, plus particulièrement dans les pays et les organisations progressistes. Les pressions et les crises vécues par tous les travailleurs pendant la pandémie n’ont fait qu’aiguiser la prise de conscience du besoin d’identifier ces facteurs au niveau organisationnel et de protéger les travailleurs contre ces risques.

De même, et conformément aux raisonnements que nous avons présentés hier sur la nécessité de faire réellement participer le personnel scolaire aux décisions pédagogiques, les travailleurs doivent participer directement à toutes les décisions concernant la santé et la sécurité au travail, y compris la planification en cas d’urgences relevant de la santé publique, telles qu’une pandémie. Dans de nombreux collèges, les membres du personnel scolaire faisant partie des comités mixtes sur la santé et la sécurité au travail (CMSST) ont été exclus des comités et discussions d’autres collèges concernant la pandémie. Sachant que les membres du personnel scolaire et du personnel de soutien sont les mieux placés pour observer ce qui se passe aux premières lignes dans les collèges et la population étudiante, exclure leurs voix des comités traitant de planification en période de pandémie ne ferait qu’entraver et limiter la création et la diffusion des informations liées aux interventions connexes. Notre proposition permet aux administrateurs des collèges d’accéder aux savoirs et connaissances qu’apportent nos membres à ces tables, utiles à l’ensemble de la communauté collégiale et pour améliorer la sécurité au travail.

Nous avons également proposé une mise à jour du libellé concernant l’équipement de sécurité afin de tenir compte du contexte actuel de la pandémie, qui ne sera vraisemblablement pas la dernière urgence de santé publique que nous traverserons ensemble.

Téléchargez ici la version PDF imprimable pour voir tous les changements proposés, ainsi que les notes explicatives.

Autres mises à jour sur les négociations

FAQ sur la grève du zèle

Ce document sera révisé et mis à jour, le cas échéant Mis à jour le 16 décembre 2021Une grève du zèle est un moyen de pression durant lequel les employés font leur travail exactement comme indiqué par les dispositions de leur contrat ou de leur description de poste....

Grève du zèle : Phase 2

Commence à 00 h 01, le 3 janvier 2022 (Si aucun règlement ou aucun accord sur le prolongement des conditions existantes n'est conclu avant cette date) Focus L'imposition des conditions par la direction empêche l’établissement de bonnes relations de travail. Ce sont...

Grève du zèle : Phase 1 pour tout le personnel scolaire

Début à 00 h 01, le 18 décembre 2021 (si aucun règlement ou aucun accord sur le prolongement des conditions existantes n'est conclu précédemment) Focus L'imposition des conditions par la direction empêche l’établissement de bonnes relations de travail, élimine le...

OPSEU/SEFPO appuie les membres du personnel scolaire des collèges

Chères/chers membres du personnel scolaire des collèges, Comme vous le savez, le CEC a imposé des conditions d’emploi au personnel scolaire des collèges à la suite du vote de grève de la semaine dernière. Au lieu de revenir à la table de négociation pour régler les...