GRÈVE DU ZÈLE : PHASE 3
Débute à 00 h 01, le 2 mars 2022

FOCUS

● La grève du zèle DOIT avoir un impact sur le fonctionnement des collèges afin d’être une stratégie de négociation efficace qui ramène le Conseil à la table pour y discuter des besoins du personnel scolaire.
● Les collèges et le CEC ont choisi d’abandonner les négociations et de forcer le personnel scolaire à travailler uniquement dans des conditions imposées.
● Toutes les actions ci-dessous se concentrent spécifiquement sur les administrateurs et minimisent l’impact sur les étudiants.

CONTINUER À…
● Éviter de faire les tâches qu’un employé en grève ne devrait pas accomplir telles que décrites dans la PHASE 1 et la PHASE 2. La PHASE 3 comprend des actions qui s’ajoutent à la liste existante des tâches déjà visées.
● Se focaliser sur les besoins des étudiants et soutenir leur apprentissage.
● Maintenir le contact avec les étudiants et les tenir informés, y compris par le biais des systèmes du collège.
● Maintenir le contact avec votre section locale et assister aux activités et réunions syndicales. S’inscrire aux mises à jour sur les négociations et les suivre.
● Communiquer avec votre section locale avant de suivre des instructions de votre gestionnaire, qui pourraient contrevenir à celles de la grève du zèle.
● Participer aux actions de solidarité en cours.

RAPPEL :

● La grève du zèle est une forme de grève légale et organisée, conformément à la Loi sur la négociation collective dans les collèges.
● Aucun membre de l’unité de négociation ne devrait accomplir les tâches d’un travailleur en grève comme il est indiqué dans la liste ci-dessous. Accomplir les tâches d’un travailleur en grève équivaut à traverser une ligne de piquetage.
● Faire la grève du zèle signifie que vous ne suivez pas les directives de la direction qui contreviennent à ce que l’équipe a identifié comme les tâches qu’un employé en grève ne doit pas accomplir – en d’autres mots les tâches d’un travailleur en grève.
● Pour toute question, n’hésitez surtout pas à communiquer avec votre section locale pour obtenir de l’aide.

ACTIONS DE LA PHASE 3

MODE DE PRESTATION : EN PRÉSENTIEL, EN LIGNE, BIMODAL

● Aucun mode de prestation multimodal (par exemple, « bimodal ») lors du retour sur les campus ce semestre. En d’autres mots, n’enseignez pas en ligne et en classe simultanément.
● Si on vous demande d’enseigner votre ou vos cours existants en mode « bimodal », c’est à vous de déterminer comment vous intégrerez la prestation en classe et/ou en ligne (par exemple, pour une classe de 3 heures de contact d’enseignement (HCE), vous pouvez décider d’enseigner : 2 heures en classe et 1 heure en ligne; les 3 heures en classe ou les 3 heures en ligne).
● Si on vous demande d’enseigner un cours en présentiel dans une salle de classe au lieu de l’enseigner en ligne, c’est à vous de décider si cela convient à votre cours et à vos étudiants.
● Si on vous attribue un cours en ligne, c’est vous, le professeur ou l’instructeur, la professeure ou l’instructrice, qui continuez de déterminer la meilleure méthode d’enseignement : synchrone ou asynchrone.
● N’enregistrez pas, n’acceptez pas d’enregistrements, n’affichez pas d’enregistrements de cours en direct/synchrones via le système de gestion de l’apprentissage du collège ou le système géré par le collège. Les alternatives peuvent inclure une chaîne YouTube privée, des fichiers vidéo dans Dropbox ou une autre plate-forme accessible en nuage, par exemple.

NE DÉPASSEZ PAS LE TEMPS ATTRIBUÉ POUR LES ÉVALUATIONS

● Ne notez pas les devoirs, ne calculez pas et ne donnez pas les notes durant la semaine de lecture/entre deux sessions.
● N’attribuez pas des notes en dehors des heures attribuées, même si votre évaluation est retardée.
● Pour le personnel à temps plein et à charge partielle : simplifiez la notation des évaluations sommatives/examens finaux afin de pouvoir les noter dans le temps qui vous est attribué. Cela peut se traduire par aucun retour d’information/de rétroaction en dehors de la note. D’autres options peuvent inclure d’attribuer la note « Réussite/Échec », si cela est autorisé par les organismes de réglementation.
● Pour le personnel scolaire à temps plein : ne vous engagez pas dans des tâches d’évaluation au-delà du temps attribué dans votre Formulaire de charge de travail (FCT), ou après la date de fin stipulée dans votre FCT.

SAISIE DES DONNÉES POUR LES ÉVALUATIONS (y compris les notes finales pour les cours de 7 semaines)

● N’entrez pas les notes de façon permanente dans le système de gestion de l’apprentissage ni dans les systèmes des collèges tels que BANNER, Brightspace, D2L, Canvas, or Blackboard. Vous pouvez envoyer les notes des devoirs individuellement aux étudiants par courriel ou par une autre méthode pour autant que les notes ne soient pas stockées dans le système de gestion de l’apprentissage. Gardez un dossier complet des notes hors ligne, mais ne laissez pas les notes des devoirs dans le système de gestion de l’apprentissage (voir les vidéos intitulées : temporary posting of grades on various LMS).

● Pour le personnel scolaire à charge partielle : soumettez toutes les notes finales le dernier jour de votre contrat. Simplifiez votre système d’évaluation selon vos besoins pour vous faciliter la tâche.
● Soumettez les notes finales sur papier (soit déposées, soit envoyées par la poste) ou par courriel sous la forme d’une photo. Si vous les envoyez par courriel, imprimez (ou écrivez) les notes finales sur le papier en premier, puis prenez une photo que vous envoyez en pièce-jointe par courriel.
● Ne transmettez aucune répartition des notes menant aux notes finales au superviseur/département.

INTÉGRITÉ ACADÉMIQUE/MALHONNÊTETÉ ACADÉMIQUE, TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES ET APPELS DE LA NOTE

● Remplissez seulement les documents de base pour signaler une malhonnêteté académique (p. ex., envoyez une copie du travail de l’étudiant, des liens vers les sources plagiées et un très bref résumé de la nature de la malhonnêteté académique dont vous faites le rapport). Votre superviseur devrait se charger du processus restant.
● Lorsque vous envoyez un rapport sur le travail d’un étudiant pour des motifs d’intégrité académique, envoyez à l’étudiant le message suivant : « En raison de préoccupations concernant l’intégrité académique, la note de votre devoir/test ne sera pas attribuée tant que le processus d’intégrité académique n’aura pas été terminé. »
● N’évaluez pas, ne notez pas les travaux/examens supplémentaires au-delà du temps qui est vous est alloué dans votre FCT ou contrat.

SEMAINE DE NON-ENSEIGNEMENT (semaine de lecture, etc.)

● Ne participez à aucune activité à l’initiative du collège, y compris aux activités de perfectionnement professionnel, réunions ou séances d’orientation des étudiants.
● Participez uniquement aux activités initiées par le personnel scolaire (y compris le perfectionnement professionnel).
● Ne faites aucune évaluation ni préparation des cours attribués.
● Coordonnatrices et coordonnateurs : ne faites pas les tâches des coordonnatrices/coordinateurs.
● Pour le personnel à charge partielle qui n’est pas payé durant cette semaine : Ne faites pas de travail pour le collège.

COORDONNATRICES, COORDONNATEURS, BIBLIOTHÉCAIRES, CONSEILLÈRES, CONSEILLERS

● À l’exception des tâches spécifiques qui vous ont été attribuées et à accomplir dans un délai imparti, priorizez votre propre travail en fonction de vos besoins et de vos heures.
● Coordonnatrices et coordonnateurs : n’effectuez aucune tâche des coordonnatrices/coordinateurs durant les semaines de non-enseignement.
● Coordonnatrices et coordonnateurs : CESSEZ de participer à l’embauche de personnel scolaire contractuel, y compris de faire des recommandations d’embauche aux gestionnaires.

AUTRE

● Membres du personnel scolaire à temps plein (y compris les conseillers et conseillères et les bibliothécaires) : informez votre superviseur des 10 jours ouvrables de perfectionnement professionnel que vous prendrez durant cette année scolaire. Il appartient à votre superviseur, et non à vous, de trouver des solutions alternatives pour terminer le travail qui vous a été assigné et que vous auriez autrement fait ces jours-là.
● Ne participez pas aux réunions sur les appels de note.

Vous avez des questions concernant ces circonstances particulières? N’hésitez surtout pas à communiquer avec votre section locale pour obtenir de l’aide.

Other Bargaining Updates

College faculty bargaining team statement

The college faculty bargaining team has issued the following statement: Arbitrator William Kaplan has imposed a media blackout on the upcoming voluntary mediation-interest arbitration between the colleges’ and college faculty bargaining teams. There will be no further...

Joint statement by OPSEU/SEFPO and the College Employer Council

OPSEU/SEFPO’s college faculty bargaining team and the College Employer Council have issued the following statement: The parties have reached an agreement to enter binding interest arbitration and the strike that was scheduled to commence at 12:01 am on March 18, 2022,...

College faculty to resume talks with employer

Toronto – With some 16,000 college faculty set to go on strike at 12:01 Friday morning, the College Employer Council (CEC) and the faculty bargaining team have agreed to meet Thursday. “We were encouraged that the CEC replied to our letter and have agreed to meet...

College faculty set strike deadline

TORONTO – Some 16,000 faculty at Ontario’s 24 public colleges say they will go on strike at 12:01 a.m. on Friday, March 18 if the College Employer Council (CEC) does not agree to voluntary binding interest arbitration.   The faculty bargaining team sent an open letter...

Work to Rule: Phase 3

Started 12:01am, March 02, 2022 Focus Work-to-rule must impact the functioning of the colleges in order to work as a bargaining strategy to bring the Council back to the table to discuss faculty’s needs. The colleges and CEC have chosen to abandon negotiations and to...

Legal Brief Supports Faculty Proposals

Throughout this round of bargaining, the College Employer Council (CEC) has repeatedly refused to negotiate significant issues regarding workload, staffing, or fairness for partial-load faculty. They have justified their obstinacy by claiming that changes to these...

Five reasons to REJECT the CEC’s forced offer

Click here for a printable PDF version The College Employer Council’s forced offer fails. It’s a terrible contract that fails faculty, fails students and threatens to harm the entire college system. All faculty should vote to reject the colleges’ offer, because: (x)...

Dates confirmed for the College Employer Council’s forced-offer vote

The College Employer Council (CEC) filed an application with the Ontario Labour Relations Board (OLRB) yesterday for a forced-offer vote. Their latest offer includes only a slight change from the offer they tabled on November 23, 2021. It also follows its decision to...

OPSEU/SEFPO files ULP over CEC interference in bargaining

Toronto – On January 14, 2022, OPSEU/SEFPO filed an unfair labour practice (ULP) complaint with the Ontario Labour Relations Board, accusing the College Employer Council (CEC) and a number of colleges of interfering in the rights of members to support their union’s...