Les propositions initiales suivantes ont été présentées à l’équipe de négociation du CEC le 4 août 2021. Vous trouverez ci-dessous notre aperçu des propositions (qui a été adapté du langage que nous avons présenté à la table de négociation pour vous donner le contexte), ainsi que les changements spécifiques à la convention collective que nous avons déposés. Insérées en marge du tableau ci-dessous, vous trouverez de brèves notes expliquant l’intention des modifications.

Revendications :

Les revendications suivantes concernant la dotation ont été adoptées par les délégués des 24 sections locales des collèges de l’Ontario à l’occasion de notre réunion d’établissement des revendications finales du mois d’avril. Elles ont été rédigées à la suite d’un vaste processus de consultation avec le personnel scolaire de toute la province, incluant des sondages et les réunions d’établissement des revendications locales :

  • Établir les ratios de personnel pour chaque collège, y compris les ratios de personnel minimaux pour les temps plein
  • Établir l’effectif minimal de conseillers et bibliothécaires à temps plein dans chaque collège
  • Veiller à ce que tout le travail pédagogique soit effectué par les membres du personnel scolaire employés dans ce collège

Vue d’ensemble :

Lorsque les parties se sont réunies en juillet dernier, chacune a défini ses priorités pour la négociation. Chaque partie a insisté sur l’importance d’avoir un système collégial stable. Une des façons d’assurer la stabilité d’un système collégial est d’aborder la question des effectifs. À l’heure actuelle, quelque 75 % des membres du personnel scolaire des collèges de l’Ontario sont des travailleurs précaires sous contrat de courte durée. Ce système n’est pas viable.

Il est plus important que jamais d’établir un meilleur équilibre entre le personnel scolaire à temps plein et à contrat, et une sécurité d’emploi accrue pour le personnel à contrat si l’on veut pouvoir appuyer pleinement la diversité et la complexité des besoins de nos étudiants. En effet, dans tous les établissements d’enseignement postsecondaire du Canada, les conventions collectives du personnel scolaire incluent un libellé concernant l’effectif du personnel scolaire, et la tendance va vers un libellé qui favorise une réduction de la précarité.

L’inclusion de telles dispositions sur l’effectif rassure les étudiants, les administrateurs et le personnel scolaire que notre système a la stabilité nécessaire pour dispenser une éducation postsecondaire publique de grande qualité. En outre, ce que nous proposons ici procure la souplesse nécessaire pour faire en sorte que nos étudiants continuent d’avoir accès à des chargés de cours contractuels, qui leur apportent les dernières innovations de l’industrie, tout en profitant dans un même temps des solides fondements pédagogiques d’un personnel scolaire régulier à temps plein dévoué. 

En plus de notre proposition concernant le travail à l’extérieur des collèges, dont nous vous parlerons plus tard, les étudiants bénéficieront des compétences de pointe que peuvent continuer d’apporter les professeurs en salle de classe, tout en maintenant la stabilité dont eux-mêmes et les collèges ont besoin pour créer des milieux d’enseignement et d’apprentissage de grande qualité. Nos propositions contribueront à rehausser la réputation des collèges de l’Ontario et les positionneront comme des chefs de file en matière d’éducation et d’expérience pratique des étudiants, ainsi que comme de bons employeurs. Nos propositions créent également des mécanismes permettant au personnel scolaire à contrat d’accéder à des postes à temps plein, tout en permettant à ceux qui le désirent de continuer de travailler sur une base contractuelle. 

Un système collégial vraiment moderne comprend que la souplesse et la stabilité ne sont pas diamétralement opposées : un système de grande qualité et stable contribue à la souplesse, non pas au détriment des travailleurs précaires, mais plutôt en créant des conditions qui permettent au personnel scolaire à temps plein et à contrat stable de donner le meilleur d’eux-mêmes dans nos salles de classe.

Téléchargez ici la version PDF imprimable pour voir tous les changements proposés, ainsi que les notes explicatives.

Autres mises à jour sur les négociations

FAQ sur la grève du zèle

Ce document sera révisé et mis à jour, le cas échéant Mis à jour le 16 décembre 2021Une grève du zèle est un moyen de pression durant lequel les employés font leur travail exactement comme indiqué par les dispositions de leur contrat ou de leur description de poste....

Grève du zèle : Phase 2

Commence à 00 h 01, le 3 janvier 2022 (Si aucun règlement ou aucun accord sur le prolongement des conditions existantes n'est conclu avant cette date) Focus L'imposition des conditions par la direction empêche l’établissement de bonnes relations de travail. Ce sont...

Grève du zèle : Phase 1 pour tout le personnel scolaire

Début à 00 h 01, le 18 décembre 2021 (si aucun règlement ou aucun accord sur le prolongement des conditions existantes n'est conclu précédemment) Focus L'imposition des conditions par la direction empêche l’établissement de bonnes relations de travail, élimine le...

OPSEU/SEFPO appuie les membres du personnel scolaire des collèges

Chères/chers membres du personnel scolaire des collèges, Comme vous le savez, le CEC a imposé des conditions d’emploi au personnel scolaire des collèges à la suite du vote de grève de la semaine dernière. Au lieu de revenir à la table de négociation pour régler les...